vignoble1

L’appartion surprise du millésime 2016 dans le Sud-Ouest

Malgré une vendange tardive, on en a vraiment terminé pour la récolte cette année 2016 dans la partie sud-ouest de la France. En effet, pour les cépages destinés aux vins moelleux on peut encore faire une récolte d’ici la fin de l’année. Le résultat cette année : un beau millésime du à un fort ensoleillement, un hiver assez clément et une précipitation très favorable durant le début de la saison estivale.

Une situation unique depuis 50 ans

Certes, la région a connu une petite complication lors de la maturation des cépages, mais selon le président de l’appellation Gaillac, le rendement a été plus que bon cette année. Il a même noté un cas record avec une production s’élevant à + 10 voire +15 % que celle qu’il  a enregistrée il y a dix ans. Le résultat en est que les raisins ont une forme bien généreuse et fournissent un jus très abondant. Mais il a aussi mentionné la teneur en alcool qui a pu avoisiner les 13 °. Ce qui n’a jamais été le cas depuis 50 ans. Le cas du Bergerac a été même très favorable étant donné qu’il  y a eu un équilibre total entre le rendement et la maturité des cépages. Le tout, malgré une année qui a été difficile étant donné que les viticulteurs ne pouvaient pas prévenir la date et la qualité de la vendange.

Un bon rendement partout

On remarquera aussi que dans le Lot, le Tursan et même le Madiran, les intempéries ont causé quelques soucis sur la qualité du cépage. En  effet, les raisins ont quelque peu perdu en volume, mais cela a été compensé par une meilleure production et un plus grand rendement. Comparé à l’année 2015, des parcelles ont fait pareil, d’autre beaucoup plus avec une production en hausse de 10 à 30 %.