echalas1

La technique sur échalas, très pratiquée dans la Vallée du Rhône

La technique sur échalas est surtout utilisée dans les régions où la plantation des vignes se fait sur une structure géologique en pente. Ainsi, les pieds des vignes peuvent se développer sur les échalas. On trouve surtout cette technique dans la partie de la Vallée du Rhône dans le domaine de Côte Rôtie.

Un pied, un échalas

Pour avoir un bon résultat dans la réalisation d’une plantation sur échalas, chaque cep doit disposer de son propre échalas. Cet outil permet de développer chaque pied de vigne. Il est conçu principalement dans du bois de châtaigner ou autres types de bois comme le pin. C’est un support en forme de pic, qui sera planté profondément dans le sol. Ainsi, son rôle et de guider le cep dans son développement, mais il facilite également la pousse de ce dernier. La technique est idéale pour avoir un bon cépage de type syrah.  C’est une bonne méthode de plantation et de suivi des vignes qui permet d’assurer une bonne photosynthèse étant donné qu’elle permet d’avoir une bonne quantité de feuilles. À noter que la photosynthèse participe grandement à la maturation des fruits et donc, à la qualité du vin qui en sortira.

Comment font les vignerons ?

Pour bien suivre la pousse des ceps avec la technique sur échalas, le vigneron doit avoir des gestes bien précis. Il doit faire en sorte de suivre le développement du cep sur l’échalas à raison de 2 fois sur une saison. Ce suivi se fera ainsi, au mois de mai, et un deuxième passage sera effectué un mois plus tard. D’après Christophe Bonnefond, la technique d’échalas n’a pas d’impact sur le goût du vin, cependant, elle permet d’avoir de bons fruits et des cuvées de bonne qualité issues de la vallée du Rhône.