vinnet1

Pourquoi le vin est considéré comme une boisson sociale ?

En France, l’agence SOWINE est responsable de l’étude et de l’analyse sur terrain des comportements de buveurs de vin. Elle recoupe ces informations avec l’utilisation de la technologie digitale.

Les Français, de bons consommateurs

Même si la France est le pays du bon vin, la majorité des français ne connaît rien sur la qualité d’un bon vin. Cela s’explique sur la multitude d’offres qu’on trouve sur le marché, mais aussi, la complexité de chaque offre. Pour le vin, il est essentiel de connaître le nez et la bouche avant d’en acheter et d’en choisir, ce qui n’est pas nécessairement le cas de tout le monde. Pour connaître le bon vin, un bon ¼ de la population française, consommateur de cette boisson, va surtout consulter le Net pour avoir des avis et des informations concernant un vin. C’est également un processus qui mène à l’achat. Mais pour avoir du bon vin, les Français passent surtout par l’avis de leurs voisins, familles ou leurs entourages immédiats. Les personnes qui effectuent cette démarchent constituent les 52 % des personnes consultées durant l’étude. Enfin, il y a aussi 42 % des Français qui passent par l’avis et les conseils des professionnels avant d’en acheter. L’utilisation des plateformes digitales vient ainsi en troisième position.

Les Français, le digital et le social

Généralement, pour avoir un bon avis sur un vin, les Français qui passent par internet passent par les réseaux sociaux. En effet, 1/5 des Français consultent des informations sur ses plateformes et ce sont surtout les consommateurs en 18 et 25 ans qui vont voir sur les réseaux sociaux. Par ailleurs, d’après les enquêtes, quelque 30 % des consommateurs ont affirmé avoir déjà consulté les avis sur les réseaux sociaux avant de passer à l’achat. Cela parce que, toujours selon l’étude, 25 % des consommateurs apprécient le partage du vécu sur chaque bouteille sur les réseaux sociaux.